8 juillet 2014

Le Fonds Québecor dévoile le noms des producteurs et émissions qui bénéficient de son financement

Le conseil d’administration du Fonds Québecor, à la suite du dépôt du 1er avril 2014, est fier d’annoncer les noms des neuf producteurs canadiens qui obtiendront une aide financière dans le cadre de la 28e ronde de financement de son Programme principal d’aide à la production télévisuelle (PPAP). Pour cette ronde, le Fonds Québecor versera une aide globale de 3 039 332 $, que se partageront les producteurs suivants : Unité 9 III inc. (Aetios Productions inc.), Productions L'Été indien inc., Productions GFP inc. (Groupe Fair-Play), Slalom Productions inc., ToonDraw Animation Inc., Production 920 inc., Juste pour Rire TV inc., Datsit Studios Onze Inc. et Les Productions les Aventuriers de la Pêche 5 inc. Les dix productions sélectionnées seront diffusées par les télédiffuseurs canadiens suivants : Société Radio-Canada, TVA, Télé-Québec, TFO, Canal Savoir, Yoopa (Groupe TVA) et Canal Évasion (Groupe Serdy).

Depuis sa création en 1999, le Fonds Québecor a soutenu, avec son PPAP, 187 projets touchant 66 producteurs, 37 diffuseurs canadiens et 21 diffuseurs étrangers. Au cours de ces années, le Fonds Québecor a octroyé près de 52 millions $ pour le volet multiplateforme des projets aidés, ce qui représente 69 % des sommes totales investies en multimédia par les producteurs participants, ainsi que plus de 7 millions $ pour le volet télévisuel de ces mêmes projets, ce qui constitue une aide globale de plus de 59 millions $.

Sur l’ensemble de ses contributions pour les volets télévisuel et multiplateforme, le Fonds Québecor a aidé jusqu’à maintenant des émissions pour enfants et jeunes à hauteur de 25 %, des émissions documentaires à hauteur de 28 %, des émissions de variétés et arts de la scène à hauteur de 37 % et des émissions dramatiques à hauteur de 10 %.

Soutien de taille au financement des contenus canadiens destinés à la production télévisuelle, événementielle, cinématographique et aux médias numériques, le Fonds Québécor est un fonds indépendant qui a pour mission de soutenir le développement, la production et la commercialisation de contenus de qualité, l'exploitation de ceux-ci sur différentes plateformes interactives qui utilisent les technologies de l'information et de la communication telles que la télévision interactive (TVi), la vidéo sur demande (VSD), les terminaux mobiles et Internet à haute vitesse. De plus, grâce à son nouveau Programme d'aide à l'exportation (PAEX), le Fonds Québécor soutient également les intiatives d'exportation afin de développer des contenus audiovisuels adaptés aux marchés hors Québec et internationaux ainsi que les efforts de commercialisation. 

Rappelons que le Fonds Québecor a été créé grâce à Vidéotron ltée, qui verse notamment des redevances annuelles de près de 6 millions $ à titre de contributions des entreprises de distribution de radiodiffusion (EDR) à l'industrie canadienne avec son Programme principal d’aide à la production télévisuelle (PPAP).
PROJETS FINANCÉS :

Unité 9 III inc. (Aetios Productions inc.)
·         Unité 9 (saison 3) - Diffuseur canadien : Société Radio-Canada
Dans la troisième saison d’Unité 9, l’auteure Danielle Trottier poursuit le récit de l’expérience carcérale de Marie Lamontagne. Celle-ci est toujours aux prises avec son terrible secret. Elle voit son univers se transformer avec l’arrivée de nouvelles détenues inquiétantes tandis que la violence monte encore au pénitencier de Lietteville. Fort du succès obtenu tant en ondes que sur le web, un volet numérique bonifié poursuivra l'expérience entamée précédemment, tout en offrant une grande nouveauté pour stimuler l'intérêt des adeptes : un webdocumentaire sur la famille et la prison, réalisé par la documentariste Hélène Choquette.


Productions L'Été indien inc.
·         L'Été indien - Diffuseur canadien : TVA - Diffuseur international : France 2 (incluant TV5 Monde)
L'Été indien est un grand talk show de variétés, mettant en vedette les plus grandes stars de la francophonie, appelées à effectuer des prestations dans les lieux les plus enchanteurs du Québec. L’Été indien est soutenu par un dispositif numérique complet. Son site web, son concours engageant et sa page Facebook permettent d’enrichir l’expérience du public avec des contenus exclusifs en plus de développer l’engagement et les contributions des utilisateurs.

Slalom Productions inc. et Groupe Fair-Play inc.
·         Le Rêve de Champlain - Diffuseurs canadiens : TFO, Télé-Québec et Canal Savoir
Pour rendre toute la puissance du Rêve de Champlain de David Hackett Fischer, le projet doit d’abord rendre « l’esprit de Champlain » tel que révélé par l’auteur : un grand humaniste qui a poursuivi son rêve, soit celui de fonder un monde meilleur. Au-delà de l’exploration et de la fondation de colonies, Le Rêve de Champlain est en fait une véritable quête d'aventures, découvertes, embûches, voyages, recherches, etc. Le volet interactif donne accès à l’épopée de Samuel de Champlain par une approche radicalement actuelle et ambitieuse, allant du jeu en ligne pour adultes à l’application ludo-éducative pour les enfants, en passant par une opération à but viral sur Facebook.

ToonDraw Animation Inc.
·         YaYa et Zouk - Diffuseurs canadiens : Yoopa (Groupe TVA), Société Radio-Canada
YaYa et Zouk, une série destinée aux enfants d’âge préscolaire, nous emportera vers l’imaginaire et la fantaisie. C’est l’histoire d’une grande sœur, YaYa, presque six ans (tamia-fille anthropomorphisée), qui est stimulée par les comportements particuliers de son petit frère Zouk, un enfant de quatre ans, différent et albinos qui sera le déclencheur pour les aventures de YaYa. Au cœur des aventures interactives de YaYa et Zouk l'inventivité de Yaya opère. Les objets et lieux deviennent un tremplin vers l’imaginaire. Les moments de la vie de tous les jours se transforment en situations toutes plus loufoques les unes que les autres. Le volet interactif s’adresse aux 3-6 ans. Il prolonge l’univers de la série en donnant aux jeunes enfants un rôle actif.

Production 920 inc.
·         Vol 920 - Diffuseur canadien : TVA
Vol 920 est une nouvelle télé-réalité où 10 filles et 10 garçons parcourent le monde en sac à dos, dans le but de trouver l’âme sœur. Nos célibataires de 21 à 35 ans sont assoiffés d’aventures et avides de découvrir le monde. En solo, en groupe ou en couple, nos globe-trotters doivent gagner leurs billets d’avion pour la prochaine destination en participant à diverses épreuves les confrontant à la culture des pays visités. Ceux qui n’ont pas de billet à la fin de la semaine doivent retourner au Québec. Les plateformes Web, mobile et sociales permettent de suivre les candidats dans leur aventure et aussi de découvrir ce que la télévision n’a pas révélé.

Productions GFP inc. (Groupe Fair-Play)
·         Les Enfants de la télé (saison 5) - Diffuseur canadien : Société Radio-Canada
Les Enfants de la télé c'est un rendez-vous où se rencontrent toutes les générations de tous les milieux à travers 60 ans d'histoire, d'émissions d'archives, de reportages et de publicités ayant marqué notre télévision, avec une bonne dose d'humour. La série Les Enfants de la télé chouchoute les utilisateurs avec une nouvelle offre interactive. Le site web devient un magazine populaire grouillant de contenus vidéo diversifiés et inédits. L’expérience Accès 360 offrira plus de fiches synchronisées à la diffusion de l’émission, les interactions Facebook et Twitter seront intensifiées et cette belle folie sera partagée sur Instagram.

Datsit Studios Onze Inc.
·         Génial! (saison 5) - Diffuseur canadien : Télé-Québec
Animée par Stéphane Bellavance et Martin Carli, la série Génial! explore différents sujets de nature scientifique grâce à des expériences amusantes, originales, recherchées et spectaculaires. Génial! sort des sentiers battus et explore l’Insectarium de Montréal, dans une nouvelle aventure qui approfondit les facettes scientifiques inusitées de l’univers des insectes. Pour sa cinquième saison, Génial! se lance à la recherche des familles les plus géniales du Québec. Le concours multiplateforme Les Familles Génial! agira comme un fil conducteur ludique dans toute l'offre interactive. Aussi, l'application Génial! à l'Insectarium permettra aux visiteurs de découvrir des dimensions virtuelles de ce musée.

Les Productions les Aventuriers de la Pêche 5 inc.
·         Mordu de la pêche (saison 5) - Diffuseur canadien : Canal Évasion (Groupe Serdy)
Mordu de la pêche suit Cyril Chauquet aux quatre coins du globe à la découverte de différentes espèces et à la rencontre de pêcheurs locaux et colorés. La passion pour la pêche sportive transporte et abat les cloisons culturelles, apportant au public le sentiment de partir à l'aventure avec Cyril. Le public plonge au cœur des aventures de Cyril pour une expérience multiplateforme de pêche autour du monde via un site convergent, français et anglais, et une application second écran qui favorise le rendez-vous télé, avec bonus pendant la diffusion et interactions en temps réel avec la communauté.

Productions GFP (III) inc. (Groupe Fair-Play)
·         Sur invitation seulement - Diffuseur canadien : TVA
Sur invitation seulement est une émission de variétés moderne, innovatrice et nouveau genre. Ainsi, chaque semaine, l’animateur Stéphane Rousseau invite quatre de ses amis artistes à venir performer chez lui, dans sa propre maison. Un « band » se trouve sur place et est chargé de mettre de l’ambiance de toutes les façons possibles en se mettant à la disposition des artistes qui pourront performer à leur guise et démontrer leur talent de chanteur devant le public. Deux équipes d’artistes s’affronteront à différents jeux simples et drôles. Le dispositif numérique de Sur invitation seulement offre aux utilisateurs un accès exclusif à un univers VIP grâce à des contenus texte, photo et vidéo inédits, produits par une équipe Web dédiée. Juste pour Rire TV inc.

·         Les Pêcheurs (saison 2) - Diffuseur canadien : Société Radio-Canada
Bienvenue au chalet de Martin Petit. Chaque semaine, l’humoriste reçoit un duo de la grande famille du monde de l’humour pour un week-end de pêche dans un cadre rustique et bucolique. Les Pêcheurs offre un volet numérique novateur et interactif grâce au magazine humoristique Pêche & Pêche, une application gratuite et disponible dans le kiosque iPad, et le retour de sa version web améliorée. On y retrouve des contenus de qualité, dont 26 vidéos exclusives, des articles, des tests et des contenus générés par les usagers.

Fonds Québecor

Le Fonds Québecor, un organisme sans but lucratif (OSBL), est un fonds privé constitué sans capital actions en vertu de la partie 2 de la Loi sur les corporations canadiennes. Le conseil d’administration prend toutes les décisions liées au Fonds Québecor, notamment ses orientations, et possède la responsabilité entière et exclusive de ses décisions de financement. La prochaine ronde de financement pour le Programme principal d’aide à la production télévisuelle (PPAP) aura lieu le 1er octobre 2014. Pour plus de détails, veuillez consulter le site Web du Fonds Québecor à l’adresse www.fondsquebecor.ca.

-30-

Source :
Serge Thibaudeau, Président–directeur général
Fonds Québecor

22 mai 2014

Édition 2014 des Trophées Francophones du Cinéma : 20 pays en lice

À l’occasion du déjeuner des Trophées Francophones, Henry Welsh, président de l’ATFCiné a dévoilé la liste des films sélectionnés pour l’édition 2014 des Trophées Francophones du Cinéma, organisés par Trophées Francophones Organisation avec le soutien de l’OIF, de TV5Monde, du Ministère Français des Affaires Etrangères, de Wallonie-Bruxelles International, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la SODEC, et de UNIFRANCE FILMS.

Issus de l’ensemble des cinématographies des pays membres de l’OIF et de l’Algérie, ces films ont été sélectionnés conformément au règlement de l’ATFCiné qui permet à chaque pays de proposer jusqu’à trois longs métrages, dont un film documentaire, et un court métrage.

Cette sélection de films, la COLLECTION CINEMA ET FRANCOPHONIE 2014, représentant un panorama unique de la production cinématographique de l’année 2013 issue des pays de la Francophonie, sera ensuite présentée dans un coffret DVD à chacun des membres de l’Académie Francophone du Cinéma, constituée d’artistes francophones du monde entier exerçant leur activité dans tous les champs de la culture hors celui du cinéma.

De gauche à droite : Dan Cukier (Magritte), Khady Diallo (Ministère de la Culture de Côte dʼIvoire), Henry Welsh (président ATFCiné), Philippe Suinen (administrateur général de Wallonie-Bruxelles International), Nicole Gillet (Festival de Namur), Guy Daleiden (Film Fund Luxembourg), Danièle Heymann (France Culture), Abderrahmane Sissako, Monique Simard (SODEC), Claude Warengo (Samsa Films), Youma Fall (OIF), Yves Bigot (PDG TV5 Monde), Valérie Mouroux (Institut Français).

À l’occasion d’un premier tour de vote en ligne et à bulletin secret, ces personnalités vont désigner les nominations dans les dix catégories : long métrage de fiction, long métrage documentaire, scénario, réalisation, actrice, acteur, actrice dans un second rôle, acteur dans un second rôle, contribution technique et court-métrage, qui seront dévoilées le Lundi 22 Septembre 2014 à l’occasion d’une émission spéciale diffusée sur l’ensemble des réseaux de TV5Monde.

Tous les films ayant recueilli au moins une nomination feront alors l’objet de dix jours de projections publiques à Dakar, du 5 au 15 Octobre, dans la nouvelle salle de projection de l’Institut Français, en avant première du XVe sommet de la
Francophonie.

Pour le second tour, les membres de l’Académie Francophone du cinéma seront rejoints par un collège de cinéphiles francophones du monde entier, pour désigner les lauréats dans chacune des dix catégories, qui seront révélés le lundi 20 Octobre 2014 à l’occasion d’une émission spéciale diffusée sur l’ensemble des réseaux de TV5 Monde.

Assistaient au déjeuner des Trophées Francophones Mr Abderrahmane Sissako, président de la première édition des Trophées Francophones, Mme Youma Fall, directrice du développement culturel à l’OIF, Mr Yves Bigot, président de TV5Monde, Mme Valérie Mouroux, Directrice Cinéma de l’Institut Français, Mr Pascal Letellier, responsable du pôle de l’audiovisuel extérieur au Ministère Français des Affaires Étrangères, Mme Isabelle Giordano, déléguée générale d’Unifrance Films, Mr Philippe Suinen, administrateur général de Wallonie-Bruxelles International, Mr Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Mme Monique Simard, présidente de la SODEC et Mr Henry Welsh, président de l’ATFCiné.

Retrouvez la liste des films sur le site Internet www.trophees-francophones.org et ci-dessous :
Francophones du Cinéma 2014
AGON - Robert Budina - ALBANIE
L’ARMÉE DU SALUT - Abdellah Taïa - MAROC
BÀ NÔI - GRAND-MAMAN - Khoa Lê - VIETNAM (documentaire)
CELLO TALES - Anne Schiltz - LUXEMBOURG (documentaire)
LE DÉMANTÈLEMENT - Sébastien Pilote - CANADA
ERNEST ET CELESTINE - Stéphane Aubier, Vincent Patar et Benjamin Renner - BELGIQUE
L’ESCALE - Kaveh Bakhtiari – SUISSE (documentaire)
DES ÉTOILES - Dyana Gaye - SÉNÉGAL
FIÈVRES - Hicham Ayouch - MAROC
GABRIELLE - Louise Archambault - CANADA
LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE - Guillaume Gallienne - FRANCE
LES GRANDES ONDES (À L’OUEST) - Lionel Baier - SUISSE
HERCULE CONTRE HERMES - Mohamed Ulad - MAROC (documentaire)
L’IMAGE MANQUANTE - Rithy Panh - CAMBODGE (documentaire
KINSHASA, SACRÉ PAYS - Douglas Ntimasiemi et Raffi Aghekian - RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
LEFT FOOT RIGHT FOOT - Germinal Roaux - SUISSE
LOUIS CYR - Daniel Roby - CANADA
MÈRE ET FILS - C lin Peter Netzer - ROUMANIE
MÉTÉORA - Spiros Stathoulopoulos - GRÈCE
MILLE SOLEILS - Mati Diop - SÉNÉGAL (documentaire)
NAKED OPERA - Angela Christlieb - LUXEMBOURG (documentaire)
NESMA - Homeïda Behi - TUNISIE
NEVER DIE YOUNG - Pol Cruchten - LUXEMBOURG
LA NUIT QU’ON SUPPOSE - Benjamin d’Aoust - BELGIQUE (documentaire)
L’OUED, L’OUED - Zahzah Abdenour - ALGÉRIE (documentaire)
LE PASSÉ - Asghar Farhadi - FRANCE
LA PREUVE - Amor Hakkar - ALGÉRIE
LE REPENTI - Merzak Allouache - ALGÉRIE
LE RITE, LA FOLLE ET MOI - Gentille M. Assih - TOGO
SDEROT, SECONDE CLASSE - Osvalde Lewat - CAMEROUN (documentaire)
SEPTEMBRE - Penny Panayotopoulou - GRÈCE
SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE - Pascal Plisson - FRANCE (documentaire)
TANGO LIBRE - Frédéric Fonteyne - BELGIQUE
UN MOIS EN THAÏLANDE - Paul Negoescu - ROUMANIE
A WORLD NOT OURS - Mahdi Fleifel - LIBAN (documentaire)
22:22 - Julien Becker - LUXEMBOURG
AVANT QUE DE TOUT PERDRE - Xavier Legrand - FRANCE
LES CERISES DU BATEAU - Sarah Hatem - LIBAN
L’ÎLE - Amin Sidi-Boumédiène - ALGÉRIE
MBOTÉ - Tshoper Kabambi - RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
QUELQU’UN D’EXTRAORDINAIRE - Monia Chokri - CANADA
LA RADIO - Armand-Brice Tchikamen et Fidèle Koffi - CÔTE D’IVOIRE
VIGIA - Marcel Barelli - SUISSE
WASHINGTONIA - Konstantina Kotzamani - GRÈCE
WELKOM - Pablo Munoz Gomez - BELGIQUE
LE ZEBU DE DADILAHY - Luck Razanajaona – MADAGASCAR


Crédit photo : Jean-Pierre Tadros - CTVM
Source : ATFCiné

28 avril 2014

Lauréat du Grand Prix du FFPE : le RFAVQ offre de la formation professionnelle

Le Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec (RFAVQ) félicite Jean-Nicolas Orhon, lauréat du Grand Prix du Festival de films de Portneuf sur l’environnement (FFPE) pour son film Bidonville : Architectures de la ville future. Il est le gagnant d'un certificat-cadeau d’une valeur de 500 $ applicable sur plus de 150 formations offertes par le RFAVQ dans le cadre de sa programmation 2014-2015.

Le RFAVQ est fier de s'associer chaque année au FFPE. Il félicite tous les autres lauréats de cette 11e édition ainsi que l'équipe du festival pour leur superbe engagement auprès du 7e art et de l'environnement. Le RFAVQ souhaite remercier tout particulièrement Léo-Denis Carpentier pour ce partenariat.


Pour plus d'information sur la remise des prix de la compétition, le communiqué du FFPE du 26 avril 2014 :

Saint-Casimir, 26 avril 2014 – La 11ᵉ édition du Festival de films de Portneuf sur l’environnement (FFPE) s’est terminée aujourd’hui par la remise des prix aux gagnants de la compétition internationale de films. Le Jury, composé de Geneviève Bilodeau, Suzanne Allaire, Évelyne Guay, Christian Bégin et Mylène Paquette, s’était rencontré plus tôt pour délibérer.

Le GRAND PRIX décerné par le Jury fut remis à Jean-Nicolas Orhon pour son film Bidonville : Architectures de la ville future
  • Location d’équipements ou de salles de production pour une valeur de 3 000$, offerts par Spirafilm.
  • Chèque-cadeau d’une valeur de 500$ applicable à une formation offerte par le Regroupement pour la Formation en Audiovisuel du Québec (RFAVQ).
  • Bourse de 500$CAD, offerte par Rendez-vous culturels de Saint-Casimir.
  • Hébergement à l’Auberge du Couvent pour la 12e édition du FFPE en 2015.
  • Sculpture originale de Ferboi, artisan forgeron.

PRIX FILM ÉTRANGER remis à Doris Buttignol et Carole Menduni pour leur film No Gazaran
Décerné par le Jury, parmi les films des réalisateurs hors-Canada
  • Invitation à venir présenter son film lors du 12e FFPE en 2015.

PRIX DU PUBLIC remis à Geneviève Brault pour son film Tibet : Terre des braves
Décerné par compilation des bulletins de vote du public
  • Location d’une salle de post production d’une valeur de 5000$ offert par Spirafilm

PRIX DU PUBLIC POUR LA RELÈVE remis à l’École du Bateau-Blanc (4e et 5e années) pour leur film Salle en fumée
Décerné par compilation des bulletins de vote du public, parmi les réalisateurs de moins de 20 ans.
  • Invitation à venir réaliser un court-métrage lors du 12e FFPE en 2015.

PRIX RELÈVE remis à École de Revel classe CE2 pour son film Blanche Neige se met au verre
Décerné par le Jury, parmi les réalisateurs de moins de 20 ans.
  • Bourse de 200$CAD, offerte par Rendez-vous culturels de Saint-Casimir.

PRIX ARTISTIQUE QUÉBÉCOIS remis à Julie Perron pour son film Le Semeur
Décerné par le Jury, pour la qualité esthétique de l’ensemble du film, parmi tous les réalisateurs québécois.
  • Chèque-cadeau d’une valeur de 500$ applicable à une formation de la série Espresso de l’Institut national de l’image et du son (INIS).

Le Jury tient aussi à accorder une mention spéciale au film Sans terre, c’est la faim de Amy Miller.
Pour la 11ᵉ fois, le Festival de films de Portneuf sur l’environnement a connu un grand succès. Des centaines de personnes de tous les âges ont participé à une ou plusieurs des activités. Maintenant bien ancré dans la région, le FFPE sera incontestablement de retour en 2015.

Le FFPE tient à remercier ses nombreux bénévoles et partenaires qui ont permis la tenue de cette 11e édition. Parmi eux, mentionnons le Secrétariat à la Capitale-Nationale, la Municipalité de Saint-Casimir, Desjardins, Télé-Québec et Spirafilm, L’Auberge du Couvent, le Courrier de Portneuf, Les photographies Étienne Du Sablon, l’Institut national de l’image et su son (INIS), le Regroupement de formation en audiovisuel du Québec (RFAVQ), Ferboi, Ici Explora et Parodimage.

Source :
Stéphane Groleau, responsable des communications
Festival de films de Portneuf sur l’environnement

2 avril 2014

Festival du film enRoute d'Air Canada - Appel aux candidatures

Air Canada invite dès aujourd'hui les étudiants en cinéma et les réalisateurs émergents canadiens à participer à la huitième édition de son festival annuel de courts métrages enRoute. Chaque année, un jury composé de personnalités reconnues sélectionne les meilleurs courts métrages, qui sont ensuite présentés à un vaste public international par le biais du système de divertissement à bord enRoute d'Air Canada.

Le créateur du meilleur court métrage recevra le grand prix de 5 000 $ en argent offert par notre commanditaire principal Cineplex Divertissement. D'autres prix seront décernés, y compris le prix de la meilleure réalisation, le prix de la meilleure direction photo, le prix du meilleur film d'animation, le troisième prix du public annuel et - une nouveauté en 2014 - le prix du meilleur documentaire. Parmi les commanditaires associés à la remise de ces distinctions se trouvent la Guilde canadienne des réalisateurs, William F. White International inc., l'Office national du film du Canada et le festival international de documentaires Hot Docs. Tous les lauréats recevront aussi un autre prix formidable : une invitation à se rendre à un prestigieux festival international de cinéma, gracieuseté d'Air Canada.

Les films gagnants seront sélectionnés par un jury prestigieux dont les membres seront annoncés cet été. Parmi les membres des jurys passés figurent Jean-Marc Vallée, Jay Baruchel, Evan Goldberg, Alison Pill, Atom Egoyan, Denis Villeneuve, Donald Sutherland, Sarah Gadon, Suzanne Clément, Alan Cumming, Wendy Crewson, Karine Vanasse, Rémy Girard et Don Carmody

Les films sélectionnés pourront être visionnés partout dans le monde par des millions de clients d'Air Canada grâce au système de divertissement individuel installé sur les sièges de ses avions. En fin d'année, une projection gratuite et une cérémonie de remise des prix seront organisées à Toronto pour récompenser les lauréats. Les films gagnants seront également projetés à Vancouver et à Montréal. 

Pour télécharger le formulaire d'inscription et prendre connaissance du règlement complet du concours, veuillez consulter le www.enroutefilm.com. Les candidatures sont acceptées jusqu'au 31 mai.
 
Source : Air Canada

20 mars 2014

Le printemps sera numérique à Montréal


C’est devant près de 300 personnes que sera dévoilée, ce soir au Musée d’art contemporain, la programmation du Printemps numérique. On pourra y découvrir 77 événements qui seront présentés par pas moins de 56 organisations, soutenues par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal, et de nombreux partenaires institutionnels et médiatiques.

Cette édition se veut la première d’une saison annuelle qui proposera au public et aux touristes une myriade de découvertes : espaces interactifs, expériences immersives, vernissages, performances visuelles et sonores, visites de studios, projections et installations publiques.

« Toute la créativité numérique montréalaise est au rendez-vous. Et elle est considérable ! Nos artistes, l’industrie des effets spéciaux et des jeux vidéo, les start up. Tout le monde s’est donné la main pour nous présenter une saison remarquable. Montréal est, à plus d’un titre, une capitale nord-américaine de la créativité numérique. Le Printemps numérique s’est donné comme mission de la faire connaître et de la faire rayonner », explique madame Manon Barbe, présidente de la CRÉ.
Véritable plateforme pour rassembler, amplifier, rendre visible, lier et promouvoir de façon commune le travail des différents acteurs de la créativité numérique, le Printemps numérique permettra d’offrir aux Montréalais et Montréalaises, de même qu’aux touristes, une programmation thématique éclatée, et ce, avant la haute saison des festivals.

« La créativité numérique montréalaise, ses artistes, ses pratiques et ses créations ne demandent qu’à rayonner, et la proposition d’une signature thématique, conjuguée à une promotion commune, permet de faire valoir l’effervescence de nos talents, de même que leur rôle moteur. », estime Manon Barbe.
« Montréal se réjouit de la tenue de cette première édition du Printemps numérique qui fait figure de véritable vitrine de la créativité des arts numériques montréalais. Plus encore, le nombre et la qualité des différents événements qui y sont présentés contribuent à faire de la métropole une des principales villes intelligentes et numériques dans le monde. » de déclarer M. Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la Ville intelligente et des technologies de l’information.

John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du Musée d’art contemporain, a commenté cette première collaboration : « Le MAC se fait un honneur d’être partie prenante de ce grand événement qu’est le Printemps numérique, autant pour sa contribution sur le plan du contenu que pour les collaborations qu’il a établies avec des organismes culturels de très haut calibre. Nous saluons le dynamisme exceptionnel de la scène montréalaise numérique et souhaitons longue vie au Printemps numérique. »

L’ensemble de la programmation prendra la forme d’un crescendo culminant en mai avec plusieurs événements d’envergure internationale. Mentionnons, entre autres, la BIAN qui fera un retour pour sa 2e édition, les festivals ELEKTRA et MUTEK qui fêteront en toute complicité leur 15e anniversaire (EM15), la Société des arts technologiques (SAT) et son Symposium international sur la créativité immersive et le centre d’artistes Eastern Bloc avec la 6e édition de son Festival Sight & Sound.
Pour connaître la programmation complète : www.printempsnumerique.ca
Le Printemps numérique bénéficie du soutien du Conseil des arts de Montréal, de Tourisme Montréal et de La Vitrine. Il est réalisé en association avec le journal Métro.

À propos du Printemps numérique :
La première édition du Printemps numérique compte 77 événements, dont plusieurs se déploient en une multitude d’activités se déroulant du 21 mars au 21 juin 2014. Capitale des arts numériques, Montréal concocte pour l’amateur, ou le promeneur, une saison de découvertes. Espaces interactifs, performances visuelles et sonores, expériences immersives, production 3D, musique électronique de pointe, installations, visites de studios, vernissages, des événements de calibre international, une création contemporaine où les disciplines se remixent.

Source: Printemps numérique

19 février 2014

Le défi des 1001 façons d’apprendre - du 4 février au 24 mars 2014

Le bilan du Modèle de coordination de la formation continue en culture indique qu’il y a eu 7 954 participations, 12 396 heures de formation et 826 sessions de formation financées par Emploi-Québec (MFOR) en 2012-2013. Ces résultats, dont nous sommes fiers, témoignent de votre engagement envers le développement professionnel des artistes, artisans et travailleurs culturels et de leur volonté d’apprendre et de se perfectionner.

À l’occasion de la Semaine québécoise des adultes en formation, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) lance le Défi des 1001 façons d’apprendre qui s’adresse à tous les adultes apprenants du Québec. Le Défi consiste à transmettre des témoignages (texte, vidéo ou photo) sur la formation et l’apprentissage des adultes. En participant au concours des 1001 façons d’apprendre, les adultes apprenants partagent leurs expériences de formation ou d’apprentissage en courant la chance de gagner un prix.

Dans un contexte de mise à jour de la Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue, attendue en 2014, dans laquelle l’ICÉA est très actif, ce défi est une belle occasion de valoriser la formation continue dans le secteur culturel et de montrer que le développement des compétences fait partie de notre culture. Ce Défi nous donne l’opportunité de mettre en lumière les spécificités de notre secteur et les particularités du Modèle, et d’en démontrer le bien-fondé grâce aux témoignages de participants. Pensons à la formation par les pairs (il ne serait pas possible de répondre à la plupart des besoins de formation en ayant recours seulement aux formateurs agréés et aux maisons d’enseignement), à la formation sur mesure, aux interventions individualisées, à la diversité des formats et des formules de formation, etc.

Si vous avez participé à des activités de formation continue, témoignez ! Sur votre expérience (formation adaptée à leurs besoins, formation par les pairs, etc.), vos apprentissages, ou les retombées de la formation sur votre carrière artistique et votre métier culturel.

Vous trouverez tous les détails sur le concours organisé par l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) sur le site http://www.adulteenformation.com/defi-1001-facons-dapprendre/

5 février 2014

Dévoilement de la programmation de la 32e édition des rendez-vous du cinéma québécois !


Québec Cinéma dévoile aujourd’hui la programmation de la 32e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, le plus grand événement consacré au cinéma d’ici. Du 20 février au 1er mars, plus de 300 films de tous genres seront présentés, incluant quelque 100 premières. 25 événements gratuits permettront également aux festivaliers de célébrer le cinéma québécois, de jour comme de nuit. Avec comme porte-parole l’acteur Antoine Bertrand et plus de 400 artistes, artisans et professionnels invités d’ici et d’ailleurs, cette nouvelle édition, présentée par la SAQ en collaboration avec Radio-Canada, sera le lieu de toutes les rencontres. Venez rencontrer votre cinéma !

Les projections des Rendez-vous auront lieu à la Cinémathèque québécoise, au Cineplex Odeon Quartier Latin, à la Grande Bibliothèque, au pavillon Judith-Jasmin Annexe (ancien cinéma ONF) ainsi qu’au Cinéma lmpérial. Le Bistro SAQ, traditionnellement situé dans la salle Norman-McLaren de la Cinémathèque québécoise, sera l’épicentre des rencontres et des soirées animées. Grande première cette année, une sélection d’œuvres sera également disponible à la télévision, sur internet et sur plateformes mobiles grâce à Bell, partenaire Rôle principal du festival, en collaboration avec l’ONF.

"Pour une 14e année, la SAQ présente les Rendez-vous du cinéma québécois et contribue ainsi à célébrer le 7e art d’ici", a déclaré Michèle Cloutier, directrice – Communication d’entreprise à la SAQ. "Les Rendez-vous mettent en lumière l’immensité du talent de nos cinéastes et la cuvée 2014 s’annonce des plus excitantes. On ne peut que se réjouir de la diversité de notre cinéma et de la créativité de ses artisans !", a-t-elle conclu.

"Dans le cadre des 32es Rendez-vous du cinéma québécois, toutes nos plateformes de diffusion se mobilisent dans la poursuite de notre programme d'appui au cinéma d'ici et notre association avec les RVCQ s'inscrit tout naturellement dans cette mission", affirme Marc Pichette, directeur des Relations publiques, Promotions et Partenariats Radio-Canada.



DES PREMIÈRES ATTENDUES
Les grandes premières du festival sont présentées en deux séries, soit les Soirées Tapis bleu et les Grandes primeurs documentaires. Présentées par Bell, les Soirées Tapis bleu proposent au public un accès privilégié aux longs métrages à venir et à leurs créateurs. En ouverture du festival, on retrouve le plus récent film de Podz, Miraculum, mettant en vedette Robin Aubert, Marilyn Castonguay, Xavier Dolan, Anne Dorval, Julien Poulin, Gilbert Sicotte, Louise Turcot, Jean-Nicolas Verreault et Gabriel Sabourin, qui signe également le scénario. Cette soirée, présentée en collaboration avec Vision Globale, débutera avec la projection en primeur de Collisions, un court métrage de Charles Gervais. Miron: un homme revenu d’en dehors du monde, troisième documentaire signé Simon Beaulieu, sera pour sa part présenté en clôture du festival, en collaboration avec Loto-Québec. Deux films sélectionnés à la Berlinale 2014, 3 histoires d'Indiens de Robert Morin (récipiendaire du prix Albert-Tessier en 2013) et Que ta joie demeure de Denis Côté (troisième année consécutive à Berlin pour Côté), sont aussi du nombre. L'ange gardien de Jean-Sébastien Lord, avec Guy Nadon et Marilyn Castonguay, et Bunker du tandem Patrick Boivin et Olivier Roberge, avec Martin Dubreuil et Patrice Robitaille, complètent la liste.

Présentées par Télé-Québec, les Grandes primeurs documentaires proposent cette année 14 documentaires québécois incontournables – courts, moyens et longs, dont Ron Turcotte jockey légendaire (Phil Comeau); Hors combat (François Méthé); Il ventait devant ma porte (Rénald Bellemare et Pierre Goupil); Un rêve américain (Bruno Boulianne) et Avec la gauche (Félix Rose).

LES LONGS MÉTRAGES DE L’ANNÉE
Animée par Rebecca Makonnen et la coanimatrice de la 16e Soirée des Jutra, Pénélope McQuade, la série Rendez-vous avec les Jutra permettra aux cinéphiles de découvrir les cinq films finalistes pour le Jutra 2014 du Meilleur long métrage de fiction et d’échanger avec leurs artisans. Une incursion privilégiée au cœur de notre cinéma en vue du gala, le 23 mars prochain. À voir ou à revoir, Catimini (Nathalie Saint-Pierre); Le démantèlement (Sébastien Pilote); Diego Star (Frédérick Pelletier); Gabrielle (Louise Archambault) et Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde (Daniel Roby). Cette série est présentée par le Cineplex Odeon Quartier Latin et Radio-Canada.

Une sélection diversifiée d’œuvres incontournables s’ajoute à ces longs métrages ayant marqué 2013, dont Chasse au Godard d’Abbittibbi (Éric Morin); Discopathe (Renaud Gauthier); Les manèges humains (Martin Laroche); Sarah préfère la course (Chloé Robichaud); Standstill (Majdi El-Omari); Three Night Stand (Pat Kiely) et Vic + Flo ont vu un ours (Denis Côté). Rayon documentaires, on note Absences (Carole Laganière); Alex marche à l’amour (Dominic Leclerc); Bagarreurs inc. (Sophie Lambert); Bà nôi (Khoa Lê); Laylou (Philippe Lesage); Le prix des mots (Julien Fréchette) et Québékoisie (Mélanie Carrier et Olivier Higgins), ces deux derniers étant également finalistes pour le Jutra du Meilleur documentaire. Le public pourra profiter d’une rare occasion de discuter avec les artistes et artisans après chaque projection.

DES COURTS MÉTRAGES À PROFUSION
Les cinéastes de demain, grands noms de l’animation, adeptes du cinéma expérimental ou de vidéo d’art proposent une panoplie de courts métrages, présentés par TV5, répartis en 28 programmes aux titres évocateurs, comme Humeurs, Engagés, Danse Danse, Different Views ou les Choix du chef. Le festival accueille entre autres en première canadienne La coupe de Geneviève Dulude-Decelles, lauréat du Grand Prix du jury, catégorie courts métrages internationaux au plus récent festival de Sundance. À l’affiche également, des courts de fiction et d’animation qui connaissent une belle carrière en festival et qui sont en nomination pour un prix Jutra : Le courant faible de la rivière (Joël Vaudreuil); Gloria Victoria (Theodore Ushev); Le jour nous écoute (Félix Dufour-Laperrière); Mémorable moi (Jean-François Asselin); L’ouragan fuck you tabarnak! (Ara Ball) et Quelqu’un d’extraordinaire (Monia Chokri). Présentés par le Journal Métro, plusieurs films d’étudiants seront aussi à découvrir.

À propos des Rendez-vous du cinéma québécois
En proposant la plus grande diversité possible de genres et d’approches cinématographiques, les Rendez-vous du cinéma québécois s’avèrent depuis 32 ans une véritable pépinière de talents et un lieu de retrouvailles unique. Pendant 10 jours, quelque 400 artistes, artisans et professionnels de l’industrie se joignent aux cinéphiles et au grand public pour célébrer le cinéma québécois d’aujourd’hui et de demain. Avec une sélection de près de 300 films, dont une centaine de premières, et toute une pléiade d’activités gratuites invitant à la réflexion et à la fête, les Rendez-vous sont un incontournable dans le panorama cinématographique et festivalier québécois.

À propos de Québec Cinéma
Québec Cinéma a pour mission de promouvoir le cinéma québécois, ses artistes, artisans et professionnels, et de contribuer au développement de notre cinématographie nationale. Accès aux œuvres, éducation et sensibilisation sont au cœur des préoccupations de l’organisme, qui rejoint annuellement plus d’un million de personnes ici et ailleurs dans le monde. Québec Cinéma produit notamment les Jutra, la Tournée et les Rendez-vous du cinéma québécois, en plus d’offrir une riche programmation scolaire.

Source : Québec Cinéma