2 avril 2014

Festival du film enRoute d'Air Canada - Appel aux candidatures

Air Canada invite dès aujourd'hui les étudiants en cinéma et les réalisateurs émergents canadiens à participer à la huitième édition de son festival annuel de courts métrages enRoute. Chaque année, un jury composé de personnalités reconnues sélectionne les meilleurs courts métrages, qui sont ensuite présentés à un vaste public international par le biais du système de divertissement à bord enRoute d'Air Canada.

Le créateur du meilleur court métrage recevra le grand prix de 5 000 $ en argent offert par notre commanditaire principal Cineplex Divertissement. D'autres prix seront décernés, y compris le prix de la meilleure réalisation, le prix de la meilleure direction photo, le prix du meilleur film d'animation, le troisième prix du public annuel et - une nouveauté en 2014 - le prix du meilleur documentaire. Parmi les commanditaires associés à la remise de ces distinctions se trouvent la Guilde canadienne des réalisateurs, William F. White International inc., l'Office national du film du Canada et le festival international de documentaires Hot Docs. Tous les lauréats recevront aussi un autre prix formidable : une invitation à se rendre à un prestigieux festival international de cinéma, gracieuseté d'Air Canada.

Les films gagnants seront sélectionnés par un jury prestigieux dont les membres seront annoncés cet été. Parmi les membres des jurys passés figurent Jean-Marc Vallée, Jay Baruchel, Evan Goldberg, Alison Pill, Atom Egoyan, Denis Villeneuve, Donald Sutherland, Sarah Gadon, Suzanne Clément, Alan Cumming, Wendy Crewson, Karine Vanasse, Rémy Girard et Don Carmody

Les films sélectionnés pourront être visionnés partout dans le monde par des millions de clients d'Air Canada grâce au système de divertissement individuel installé sur les sièges de ses avions. En fin d'année, une projection gratuite et une cérémonie de remise des prix seront organisées à Toronto pour récompenser les lauréats. Les films gagnants seront également projetés à Vancouver et à Montréal. 

Pour télécharger le formulaire d'inscription et prendre connaissance du règlement complet du concours, veuillez consulter le www.enroutefilm.com. Les candidatures sont acceptées jusqu'au 31 mai.
 
Source : Air Canada

20 mars 2014

Le printemps sera numérique à Montréal


C’est devant près de 300 personnes que sera dévoilée, ce soir au Musée d’art contemporain, la programmation du Printemps numérique. On pourra y découvrir 77 événements qui seront présentés par pas moins de 56 organisations, soutenues par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal, et de nombreux partenaires institutionnels et médiatiques.

Cette édition se veut la première d’une saison annuelle qui proposera au public et aux touristes une myriade de découvertes : espaces interactifs, expériences immersives, vernissages, performances visuelles et sonores, visites de studios, projections et installations publiques.

« Toute la créativité numérique montréalaise est au rendez-vous. Et elle est considérable ! Nos artistes, l’industrie des effets spéciaux et des jeux vidéo, les start up. Tout le monde s’est donné la main pour nous présenter une saison remarquable. Montréal est, à plus d’un titre, une capitale nord-américaine de la créativité numérique. Le Printemps numérique s’est donné comme mission de la faire connaître et de la faire rayonner », explique madame Manon Barbe, présidente de la CRÉ.
Véritable plateforme pour rassembler, amplifier, rendre visible, lier et promouvoir de façon commune le travail des différents acteurs de la créativité numérique, le Printemps numérique permettra d’offrir aux Montréalais et Montréalaises, de même qu’aux touristes, une programmation thématique éclatée, et ce, avant la haute saison des festivals.

« La créativité numérique montréalaise, ses artistes, ses pratiques et ses créations ne demandent qu’à rayonner, et la proposition d’une signature thématique, conjuguée à une promotion commune, permet de faire valoir l’effervescence de nos talents, de même que leur rôle moteur. », estime Manon Barbe.
« Montréal se réjouit de la tenue de cette première édition du Printemps numérique qui fait figure de véritable vitrine de la créativité des arts numériques montréalais. Plus encore, le nombre et la qualité des différents événements qui y sont présentés contribuent à faire de la métropole une des principales villes intelligentes et numériques dans le monde. » de déclarer M. Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la Ville intelligente et des technologies de l’information.

John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du Musée d’art contemporain, a commenté cette première collaboration : « Le MAC se fait un honneur d’être partie prenante de ce grand événement qu’est le Printemps numérique, autant pour sa contribution sur le plan du contenu que pour les collaborations qu’il a établies avec des organismes culturels de très haut calibre. Nous saluons le dynamisme exceptionnel de la scène montréalaise numérique et souhaitons longue vie au Printemps numérique. »

L’ensemble de la programmation prendra la forme d’un crescendo culminant en mai avec plusieurs événements d’envergure internationale. Mentionnons, entre autres, la BIAN qui fera un retour pour sa 2e édition, les festivals ELEKTRA et MUTEK qui fêteront en toute complicité leur 15e anniversaire (EM15), la Société des arts technologiques (SAT) et son Symposium international sur la créativité immersive et le centre d’artistes Eastern Bloc avec la 6e édition de son Festival Sight & Sound.
Pour connaître la programmation complète : www.printempsnumerique.ca
Le Printemps numérique bénéficie du soutien du Conseil des arts de Montréal, de Tourisme Montréal et de La Vitrine. Il est réalisé en association avec le journal Métro.

À propos du Printemps numérique :
La première édition du Printemps numérique compte 77 événements, dont plusieurs se déploient en une multitude d’activités se déroulant du 21 mars au 21 juin 2014. Capitale des arts numériques, Montréal concocte pour l’amateur, ou le promeneur, une saison de découvertes. Espaces interactifs, performances visuelles et sonores, expériences immersives, production 3D, musique électronique de pointe, installations, visites de studios, vernissages, des événements de calibre international, une création contemporaine où les disciplines se remixent.

Source: Printemps numérique

19 février 2014

Le défi des 1001 façons d’apprendre - du 4 février au 24 mars 2014

Le bilan du Modèle de coordination de la formation continue en culture indique qu’il y a eu 7 954 participations, 12 396 heures de formation et 826 sessions de formation financées par Emploi-Québec (MFOR) en 2012-2013. Ces résultats, dont nous sommes fiers, témoignent de votre engagement envers le développement professionnel des artistes, artisans et travailleurs culturels et de leur volonté d’apprendre et de se perfectionner.

À l’occasion de la Semaine québécoise des adultes en formation, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) lance le Défi des 1001 façons d’apprendre qui s’adresse à tous les adultes apprenants du Québec. Le Défi consiste à transmettre des témoignages (texte, vidéo ou photo) sur la formation et l’apprentissage des adultes. En participant au concours des 1001 façons d’apprendre, les adultes apprenants partagent leurs expériences de formation ou d’apprentissage en courant la chance de gagner un prix.

Dans un contexte de mise à jour de la Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue, attendue en 2014, dans laquelle l’ICÉA est très actif, ce défi est une belle occasion de valoriser la formation continue dans le secteur culturel et de montrer que le développement des compétences fait partie de notre culture. Ce Défi nous donne l’opportunité de mettre en lumière les spécificités de notre secteur et les particularités du Modèle, et d’en démontrer le bien-fondé grâce aux témoignages de participants. Pensons à la formation par les pairs (il ne serait pas possible de répondre à la plupart des besoins de formation en ayant recours seulement aux formateurs agréés et aux maisons d’enseignement), à la formation sur mesure, aux interventions individualisées, à la diversité des formats et des formules de formation, etc.

Si vous avez participé à des activités de formation continue, témoignez ! Sur votre expérience (formation adaptée à leurs besoins, formation par les pairs, etc.), vos apprentissages, ou les retombées de la formation sur votre carrière artistique et votre métier culturel.

Vous trouverez tous les détails sur le concours organisé par l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) sur le site http://www.adulteenformation.com/defi-1001-facons-dapprendre/

5 février 2014

Dévoilement de la programmation de la 32e édition des rendez-vous du cinéma québécois !


Québec Cinéma dévoile aujourd’hui la programmation de la 32e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, le plus grand événement consacré au cinéma d’ici. Du 20 février au 1er mars, plus de 300 films de tous genres seront présentés, incluant quelque 100 premières. 25 événements gratuits permettront également aux festivaliers de célébrer le cinéma québécois, de jour comme de nuit. Avec comme porte-parole l’acteur Antoine Bertrand et plus de 400 artistes, artisans et professionnels invités d’ici et d’ailleurs, cette nouvelle édition, présentée par la SAQ en collaboration avec Radio-Canada, sera le lieu de toutes les rencontres. Venez rencontrer votre cinéma !

Les projections des Rendez-vous auront lieu à la Cinémathèque québécoise, au Cineplex Odeon Quartier Latin, à la Grande Bibliothèque, au pavillon Judith-Jasmin Annexe (ancien cinéma ONF) ainsi qu’au Cinéma lmpérial. Le Bistro SAQ, traditionnellement situé dans la salle Norman-McLaren de la Cinémathèque québécoise, sera l’épicentre des rencontres et des soirées animées. Grande première cette année, une sélection d’œuvres sera également disponible à la télévision, sur internet et sur plateformes mobiles grâce à Bell, partenaire Rôle principal du festival, en collaboration avec l’ONF.

"Pour une 14e année, la SAQ présente les Rendez-vous du cinéma québécois et contribue ainsi à célébrer le 7e art d’ici", a déclaré Michèle Cloutier, directrice – Communication d’entreprise à la SAQ. "Les Rendez-vous mettent en lumière l’immensité du talent de nos cinéastes et la cuvée 2014 s’annonce des plus excitantes. On ne peut que se réjouir de la diversité de notre cinéma et de la créativité de ses artisans !", a-t-elle conclu.

"Dans le cadre des 32es Rendez-vous du cinéma québécois, toutes nos plateformes de diffusion se mobilisent dans la poursuite de notre programme d'appui au cinéma d'ici et notre association avec les RVCQ s'inscrit tout naturellement dans cette mission", affirme Marc Pichette, directeur des Relations publiques, Promotions et Partenariats Radio-Canada.



DES PREMIÈRES ATTENDUES
Les grandes premières du festival sont présentées en deux séries, soit les Soirées Tapis bleu et les Grandes primeurs documentaires. Présentées par Bell, les Soirées Tapis bleu proposent au public un accès privilégié aux longs métrages à venir et à leurs créateurs. En ouverture du festival, on retrouve le plus récent film de Podz, Miraculum, mettant en vedette Robin Aubert, Marilyn Castonguay, Xavier Dolan, Anne Dorval, Julien Poulin, Gilbert Sicotte, Louise Turcot, Jean-Nicolas Verreault et Gabriel Sabourin, qui signe également le scénario. Cette soirée, présentée en collaboration avec Vision Globale, débutera avec la projection en primeur de Collisions, un court métrage de Charles Gervais. Miron: un homme revenu d’en dehors du monde, troisième documentaire signé Simon Beaulieu, sera pour sa part présenté en clôture du festival, en collaboration avec Loto-Québec. Deux films sélectionnés à la Berlinale 2014, 3 histoires d'Indiens de Robert Morin (récipiendaire du prix Albert-Tessier en 2013) et Que ta joie demeure de Denis Côté (troisième année consécutive à Berlin pour Côté), sont aussi du nombre. L'ange gardien de Jean-Sébastien Lord, avec Guy Nadon et Marilyn Castonguay, et Bunker du tandem Patrick Boivin et Olivier Roberge, avec Martin Dubreuil et Patrice Robitaille, complètent la liste.

Présentées par Télé-Québec, les Grandes primeurs documentaires proposent cette année 14 documentaires québécois incontournables – courts, moyens et longs, dont Ron Turcotte jockey légendaire (Phil Comeau); Hors combat (François Méthé); Il ventait devant ma porte (Rénald Bellemare et Pierre Goupil); Un rêve américain (Bruno Boulianne) et Avec la gauche (Félix Rose).

LES LONGS MÉTRAGES DE L’ANNÉE
Animée par Rebecca Makonnen et la coanimatrice de la 16e Soirée des Jutra, Pénélope McQuade, la série Rendez-vous avec les Jutra permettra aux cinéphiles de découvrir les cinq films finalistes pour le Jutra 2014 du Meilleur long métrage de fiction et d’échanger avec leurs artisans. Une incursion privilégiée au cœur de notre cinéma en vue du gala, le 23 mars prochain. À voir ou à revoir, Catimini (Nathalie Saint-Pierre); Le démantèlement (Sébastien Pilote); Diego Star (Frédérick Pelletier); Gabrielle (Louise Archambault) et Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde (Daniel Roby). Cette série est présentée par le Cineplex Odeon Quartier Latin et Radio-Canada.

Une sélection diversifiée d’œuvres incontournables s’ajoute à ces longs métrages ayant marqué 2013, dont Chasse au Godard d’Abbittibbi (Éric Morin); Discopathe (Renaud Gauthier); Les manèges humains (Martin Laroche); Sarah préfère la course (Chloé Robichaud); Standstill (Majdi El-Omari); Three Night Stand (Pat Kiely) et Vic + Flo ont vu un ours (Denis Côté). Rayon documentaires, on note Absences (Carole Laganière); Alex marche à l’amour (Dominic Leclerc); Bagarreurs inc. (Sophie Lambert); Bà nôi (Khoa Lê); Laylou (Philippe Lesage); Le prix des mots (Julien Fréchette) et Québékoisie (Mélanie Carrier et Olivier Higgins), ces deux derniers étant également finalistes pour le Jutra du Meilleur documentaire. Le public pourra profiter d’une rare occasion de discuter avec les artistes et artisans après chaque projection.

DES COURTS MÉTRAGES À PROFUSION
Les cinéastes de demain, grands noms de l’animation, adeptes du cinéma expérimental ou de vidéo d’art proposent une panoplie de courts métrages, présentés par TV5, répartis en 28 programmes aux titres évocateurs, comme Humeurs, Engagés, Danse Danse, Different Views ou les Choix du chef. Le festival accueille entre autres en première canadienne La coupe de Geneviève Dulude-Decelles, lauréat du Grand Prix du jury, catégorie courts métrages internationaux au plus récent festival de Sundance. À l’affiche également, des courts de fiction et d’animation qui connaissent une belle carrière en festival et qui sont en nomination pour un prix Jutra : Le courant faible de la rivière (Joël Vaudreuil); Gloria Victoria (Theodore Ushev); Le jour nous écoute (Félix Dufour-Laperrière); Mémorable moi (Jean-François Asselin); L’ouragan fuck you tabarnak! (Ara Ball) et Quelqu’un d’extraordinaire (Monia Chokri). Présentés par le Journal Métro, plusieurs films d’étudiants seront aussi à découvrir.

À propos des Rendez-vous du cinéma québécois
En proposant la plus grande diversité possible de genres et d’approches cinématographiques, les Rendez-vous du cinéma québécois s’avèrent depuis 32 ans une véritable pépinière de talents et un lieu de retrouvailles unique. Pendant 10 jours, quelque 400 artistes, artisans et professionnels de l’industrie se joignent aux cinéphiles et au grand public pour célébrer le cinéma québécois d’aujourd’hui et de demain. Avec une sélection de près de 300 films, dont une centaine de premières, et toute une pléiade d’activités gratuites invitant à la réflexion et à la fête, les Rendez-vous sont un incontournable dans le panorama cinématographique et festivalier québécois.

À propos de Québec Cinéma
Québec Cinéma a pour mission de promouvoir le cinéma québécois, ses artistes, artisans et professionnels, et de contribuer au développement de notre cinématographie nationale. Accès aux œuvres, éducation et sensibilisation sont au cœur des préoccupations de l’organisme, qui rejoint annuellement plus d’un million de personnes ici et ailleurs dans le monde. Québec Cinéma produit notamment les Jutra, la Tournée et les Rendez-vous du cinéma québécois, en plus d’offrir une riche programmation scolaire.

Source : Québec Cinéma

21 janvier 2014

Rapport sur les tendances 2014 du FMC : Vers une accessibilité accrue

Le Rapport sur les tendances 2014 propose une analyse des tendances de fonds qui façonnent  – et continueront à façonner – l’industrie de la production et de la distribution de contenu. Il fait également la lumière sur l’évolution de certains phénomènes et en analysant les répercussions de ces changements sur les secteurs de la télévision et des médias numériques. Le document fait suite au Rapport sur les tendances 2013 ainsi qu’à la mise-à-jour de mi-année de ce premier.

Six thématiques principales sont abordées dans ce rapport:
  1. Un meilleur accès pour les consommateurs dépend d’appareils modifiables et optimisables;
  2. L’industrie vit une transition dirigée par les nouveaux usages de consommation et le piratage de contenu rend nécessaire une réévaluation des modes de gestion des droits;
  3. L’appétit pour du contenu de type télévisuel ne fait aucun doute;
  4. Une partie de la valeur, autrefois intrinsèque au contenu, s’est déplacée dans la relation entre l’auditoire et le contenu;
  5. La télévision sociale ouvre la porte à la monétisation;
  6. L’accès aux données des utilisateurs et leur valorisation sont susceptibles de devenir le plus important avantage concurrentiel du marché des médias.

Le format de ce document a été amélioré par rapport aux éditions précédentes par l’inclusion un tableau de bord qui présente des faits saillants liés à une série d’indicateurs clés. Ces indicateurs servent à illustrer l’évolution des industries de la télévision et des médias numériques.

Source : Fonds des médias du Canada

11 décembre 2013

Les défis du chef d'entreprise en audiovisuel : retour d'une formation à succès RFAVQ - HEC Montréal en 2014





AUTORISEZ LES IMAGES POUR VOIR LE CONTENU

Nouvelle édition du programme à succès
pour les gestionnaires en cinéma, télévision, publicité et médias numériques !

 

En collaboration avec   HEC MONTRÉAL

Depuis une décennie, de nouvelles réalités se dessinent dans le paysage audiovisuel québécois, faisant ressortir des défis cruciaux pour les entreprises de création et de production audiovisuelle.

Ce nouvel environnement crée des besoins spécifiques pour les producteurs ou futurs producteurs de l’audiovisuel. Besoin de saisir les réalités du changement, d’adapter les entreprises et les styles de gestion, de saisir les enjeux des différentes facettes de la gestion des entreprises. Bref, de développer de nouvelles aptitudes dans la gestion de ces organisations complexes.
  • Programme de la formation

L’univers médiatique en mutation et l’environnement de la production
Le management stratégique et la création de valeur
Les enjeux marketing et financiers
Les enjeux de gestion de la créativité et de l’innovation
Le management d’une entreprise
  • Objectifs du programme

Les défis du chef d'entreprise en audiovisuel vise à confronter les producteurs et gestionnaires de l’audiovisuel aux grands enjeux qui transforment actuellement le monde des médias et à développer leurs compétences en gestion et en direction d’entreprises. Au-delà des présentations "formelles", le programme se veut une expérience large d’apprentissage et d’échanges.
  • Vos formateurs

Formateurs principaux


Sylvain Lafrance
Directeur exécutif Pôle médias, Professeur associé HEC Montréal


André Provencher
Vice-président, Développement international de Contenu QMI (Québécor)
 
Formateurs HEC Montréal
Pierre Balloffet
// Professeur agrégé au service de l’enseignement du marketing
Taïeb Hafsi //
Professeur titulaire au service de l’enseignement du management
Louis Hébert
// Professeur titulaire au service de l’enseignement du management
Laurent Simon
// Professeur agrégé au service de l’enseignement du management
Jean-Jacques Stréliski
// Professeur associé HEC

Experts de l'industrie
Guillaume Aniorte
// Co-CEO et Co-fondateur chez Tribal Nova
Jocelyn Deschênes
// Président fondateur et producteur de Sphère Média Plus
Jacques Méthé
// Président du Cirque du soleil média
Michael Prupas
// Président et chef de la direction de Muse Entertainment
Alexandre Taillefer
// Président du conseil du Musée d’art contemporain de Montréal
 

 

13 au 17 janvier 2014

Journée préparatoire le 9 janvier 2014

Journée post-mortem le 25 février 2014

_

9h à 17h

Durée : 49 heures   //   Niveau : Intermédiaire - Avancé

      (AQPM, RPM, ...)  /  (FCTNM, AQA, ...)  /  (Télé-Québec, ...)  /  (Coût réel formation)




 
Information Inscription

http://bit.ly/17V6IsJ
 
 

 

Ce qu'en a pensé la promotion 2013 :

"Le choc des idées entre Sylvain Lafrance et André Provencher provoque une prise de réflexion salutaire pour l'avenir de notre industrie et de ses leaders."
Michel Pelletier Directeur des programmes, Explora - Société Radio-Canada

"La formation est l’un des plus beaux cadeaux que je me sois offert comme entrepreneure. Sortir de son quotidien pour observer d’au loin son entreprise, la questionner, l’évaluer, la challenger et voir d’autres façons de faire, est d’un grand bénéfice comme dirigeante d’entreprise."
Nancy Florence Savard Présidente et fondatrice, 10e Ave Productions

"Les formateurs sont généreux, pertinents et de haut calibre."
Philippe A. Allard CFA, Studios Peak


Les défis du chef d'entreprise en audiovisuel - Promotion 2013

514 845-7557



21 novembre 2013

Retour de Planète Québec à South by Southwest en 2014

Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, sont fiers d'annoncer le retour de la vitrine Planète Québec au festival South by Southwest (SXSW), qui aura lieu du 7 au 16 mars 2014, à Austin, au Texas.

« Le gouvernement du Québec s'est donné comme priorité de soutenir la diffusion et le rayonnement de la culture québécoise sur la scène internationale. South by Southwest est un événement incontournable pour les artistes et les groupes musicaux en quête de marchés internationaux. Ainsi, je réitère notre soutien aux créateurs québécois en les accompagnant à travers l'expérience Planète Québec », fait savoir le ministre Kotto. 

« South by Southwest est le plus grand rassemblement mondial des nouvelles tendances en musique, en cinéma et en technologie, trois domaines dans lesquels le Québec excelle tout spécialement. Nous sommes fiers de pouvoir, une fois de plus, aider les créateurs et les entrepreneurs québécois à faire connaître le talent et l'expertise du Québec par-delà nos frontières », ajoute le ministre Lisée.
Planète Québec à SXSW appuie le développement de marchés pour nos musiciens, nos organismes de diffusion ainsi que nos entrepreneurs en multimédia et en cinéma. Cette initiative permet au Québec de se faire valoir comme un incubateur de création et d'innovation majeur sur la scène internationale. 

La présence de Planète Québec à SXSW est le fruit d'une collaboration entre le ministère de la Culture et des Communications et le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur. Pour cette édition, la coordination du volet Musique sera assumée par la Société de développement des entreprises culturelles, alors que le volet Médias interactifs sera coordonné par Export Québec. Mentionnons également que le Conseil des arts et des lettres du Québec et Les Offices jeunesse internationaux du Québec contribueront à la tenue de cette quatrième vitrine.
Pour plus d'information, consultez le site Web www.planetequebec.net

South by Southwest
En 2013, 72 000 professionnels des secteurs de la musique, du multimédia (création Web, médias sociaux, jeux vidéo, etc.) et du cinéma y étaient inscrits. Depuis sa création en 1987, SXSW s'est imposé comme un des grands salons internationaux et une plateforme de lancement reconnue pour les nouveaux créateurs. Cet événement jouit également d'une forte couverture médiatique avec, en 2013, la participation de plus de 8 000 représentants des médias.
SOURCE Cabinet du ministre de la Culture et des Communications